L'aviation civile et l'environnement

L’aviation civile participe à hauteur d’env. 2% à la consommation d’énergie fossile. Le secteur aérien continue à s'engager pour une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cet engagement se fonde sur quatre piliers de la stratégie en matière de protection du climat (IATA, 2009):

Les émissions de CO2 annuelles du trafic aérien en Suisse et du trafic aérien international partant de la Suisse jusqu'aux destinations à l'étranger se chiffrent à 5,4 millons de tonnes de CO2 selon l'inventaire de gaz à effet de serre de l'OFEV. Ceci représente 0,6% d'un total de 895 millions de tonnes CO2 des émissions globales de CO2 de l'aviation.

La part indigène se chiffre à environ 0,1 million de tonnes de CO2 (sans aviation militaire). Tous les vols internationaux partant de la Suisse sont égaux à un dix-millième (0,1 o/oo) des émissions de CO2 provoquées par l'homme.

Les émissions de CO2 par passager-kilomètre calculées sur l'ensemble des flottes et des vols court-courrier jusqu'à long-courrier sont aujourd'hui typiquement nettement inférieures à 100 g de CO2 par passager-kilomètre.

Plus plus d'informations, veuillez consulter notre Swiss Aerospace Facts.